dans le cadre du Laboratoire Urbain Participatif – RURBAN

jeudi 5 mai à 18h

au 56 rue Saint-Blaise, Paris 20ème

Berlin – habitat auto-déterminé / appropriation spatiale et design communautaire

avec

Mathias Heyden (Berlin)

Mathias Heyden est charpentier et architecte, co-fondateur du projet communautaire K77 à Berlin, dans lequel il s’est investit de 1992 à 2002, en tant qu’activiste politique, travailleur culturel, habitant, artisan, concepteur et constructeur. Il est aujourd’hui un des acteurs principaux de l’ISPARA (Institut pour des stratégies d’architecture participative et d’appropriation de l’espace)

Partant de la situation singulière de Berlin, au carrefour entre cultures initiées de haut en bas et de bas en haut, l’exposé développera les modalités et perspectives d’un urbanisme dit « situationniste », dans l’Allemagne d’aujourd’hui, et analysera notamment les aspects positifs et négatifs de processus d’autodétermination et de conception participative. Il s’agira de tirer les leçons d’une métropole, à laquelle les citoyens s’identifient de plus en plus, dans laquelle ils s’engagent individuellement, collectivement, temporairement, etc. et de comprendre comment dans un tel contexte, le terme d’’urbanisme communautaire’ (Community Design Centres : Centres d’urbanisme communautaire participatif aux USA) peut être une source d’inspiration pour la société civile européenne.

La présentation s’appuiera sur des examples liés au le développement de Berlin de 1980 à aujourd’hui, mais surtout sur l’implication dans un mouvement qui compte aujourd’hui environ 400 initiatives de projets démocratiques, durables, et holistiques, dans les domaines de l’habitat, du travail, de l’éducation et de la culture.

Liens:

M. Heyden, Evolving Participatory Design: A Report from Berlin, Reaching Beyond (article PDF )

ottokendel-westberlin-1984-19901